Cité Radieuse de Marseille Cité radieuse de Marseille

Avec un séjour à Marseille, il était impossible de ne pas passer par l’unité d’habitation de Marseille, plus connue sous le nom de Cité radieuse.

Cité Radieuse de Marseille

Cette résidence est une commande de l’état français à Le Corbusier après la 2ème guerre mondiale.

Les logements sociaux manquent à Marseille et c’est l’occasion de mettre en avant un nouvel art de la construction reprenant les fonctions clefs suivantes : habiter, travailler, cultiver le corps et l’esprit, circuler.

Cité Radieuse de Marseille

Inaugurée en 1952, cet ensemble sur pilotis se présente sous la forme d’une barre d’immeuble en béton.

137 mètres de long, 56 mètres de haut, le bâtiment peut accueillir 1600 personnes réparties dans 321 logements (23 variations d’appartement).

Tout y est avant-gardiste : le projet est une véritable ville avec des rues intérieures, une école maternelle et sa cour sur le toit-terrasse, un hôtel, des commerces, des bureaux, un gymnase et un auditorium.

Cité Radieuse de Marseille

Les appartements sont des duplex avec loggia et courants à travers l’épaisseur du bâtiment avec une double orientation est-ouest. Ils bénéficient de nouveautés comme un broyeur intégré dans l’évier des cuisines, un casier de livraison et une glacière à la porte des appartements.

Cité Radieuse de Marseille

Encore une fois, dans l’œuvre de Le Corbusier, on retrouve des principes architecturaux novateurs: le bâtiment sur pilotis est pensé comme un casier à bouteilles dans lequel s’insèrent les appartements montés en usine. Ces appartements sont basés sur le concept du « Modulor », synthèse de module et du nombre d’or reprenant ainsi des proportions harmonieuses.

Si vous passez par Marseille, n’hésitez pas à faire le détour. La visite est libre mais, étant habitée par des particuliers, le mieux est de passer par l’Office de Tourisme pour une visite guidée qui vous permettra, en plus, de visiter un appartement.

 

Galerie photo